Pourquoi légaliser la prostitution en Malgachie ?

Il était un matin, où tel un homme bien membré,  j’ai eu la fabuleuse sensation de la trique. Et puis je me suis retourné, et n’ai vu que cet oreiller qui tentait de me combler ! J’ai bien regretté ce temps passé où les rois et reines d’antan avaient à disposition toute une tribu d’esclaves charnels à leurs services. Et puis, je me suis dit que la législation madagascarienne avait quand même un sacré manque ! Je ne dois pas être le seul qui ait besoin de chaleur humaine sans pour autant se laisser aller à l’amour (n’oublions pas qu’aimer c’est surtout donner le couteau pour se faire poignarder, et oui et oui !!). D’où la question : Pourquoi ne pas légaliser la prostitution en Malgachie? 

Les raisons :

  • Parce que les belles demoiselles et damoiseaux pourront enfin être à la disposition de tous.

Ben oui quoi, y’en a juste marre des putes aussi moches que vulgaires qui courent les rues ! Non mais sérieux, faut juste être « miro » des yeux ou ne pas en avoir sur sa bite (ou sa foufoune) pour payer ! Le pire c’est qu’ils/elles ne fournissent même pas le sac sur la tête pour baiser sans les voir ! -_-‘

  • Parce que cela favoriserait le tourisme dans le pays.

Le nombre de touristes qui ne viennent que pour ça ! Imaginez juste que la Malgachie soit le paradis des orgies ! Combien viendraient ? On pourrait même viser un secteur de luxe à un tarif inabordable  ! Il ne reste plus qu’à attendre que Brad Pitt et Nabila (Allô? Allô quoi? Tu m’entends?) rejoingnent l’écurie et toute l’équipe de France viendra jouer en Malgachie contre nos excellents joueurs (les paris sont ouverts sur l’écart de points). 

  • Parce qu’on pourrait enfin monter une chaîne de McRell’s à défaut de McDonald’s.

Y’en a marre de se taper des faux fast-foods plus dégueulasse les unes que les autres ! Nan sérieux ! Et en plus ce maudit clown de pacotille n’en a que faire de la Malgachie ! Et bien tant pis trouduc ! On va s’ouvrir notre chaîne bien madagascarienne !! Et toc ! 

  • Parce que les hommes et femmes mariés pourront enfin assouvir leurs désirs charnels les plus vils et infidèles sans avoir à entretenir l’amant/maîtresse.

Ouais, société monogame oblige, on nous abreuve de fidélités ici et là ! Mais la femme (peut-être l’homme aussi…) cache bien son jeu et aime cocufier son « cher et tendre ». Donc au lieu de nous laver le cerveau à dire que c’est mal, redevenons des animaux et laissons libre court à l’adultère ! En plus, le prix que ça coûte juste pour entretenir l’autre, histoire qu’il ferme sa gueule ou qu’il reste… Ben y’en a marre de payer pour avoir des problèmes après ! MERDE quoi ! 

Il est temps d’ouvrir notre « Trano Mihidy » ! !

  • Parce que les hauts dirigeants aiment tout autant le sexe que les autres et ont en marre de payer cher des mannequins.

Légende urbaine ou vérité? Les mannequins de la Malgachie, promus par les agences font-ils offices d’escort-boys/girls? Commerce au black, il est temps que tout ce beau monde payent les impôts qui vont bien ! Et puis comme ça, on aura plus à payer la peau du cul et la chatte avec pour avoir une pute potable quoi ! 

  • Parce que beaucoup de personnes aimeraient trouver un job facile qui leur fournirait du fric tout en prenant du plaisir.

Le rêve pour les meufs, il suffit de rester allongé et de laisser faire ! Bon, les mecs, c’est moins facile, l’option existe, mais dis-toi que la cougar en furie qui te monte n’a pas payé pour faire le boulot ! Alors soit un homme et baise ! 

  • Parce qu’on pourrait enfin mettre en place une réglementation et une mutuelle qui feraient que l’on ne risque pas de perdre son zizi ou son vagin quand on va se servir ailleurs.

Non mais sérieux ! C’est pas parce qu’on a réussi à guérir un 2ème bébé du sida que la maladie a disparu hein ! Avec tous les porcs qui circulent, vaut mieux prévoir que guérir ! Et comme le parapluie ne suffit plus, il est temps de pouvoir se mouiller sans se tuer !  

  • Parce qu’enfin, les politiciens ne seront plus les seuls à être des putes et des enculés !

Tout le monde pourra enfin l’être et la Malgachie sera plus juste ! 

Bon, si vous trouvez d’autres raisons, je suis prêt à mettre à jour l’article ! Soyez des putes du cerveau, filez moi vos idées !

PS : Les féministes du dimanche et les bien pensants du samedi ! Passez votre chemin, je n’ai que faire de ceux qui ont jeté leur humour dans une enveloppe cachetée avalée par un chat que l’on a jeté dans une poubelle envoyée dans un camion qui s’est barré sur un bateau ayant coulé pile au dessus de la fosse d’Ariane juste avant de se faire griller par une remontée de lave issue du centre de la terre !

Publicités

Survivre sans bourses en 10 leçons

Il y’a quelques semaines, après quelques mois (pour ne pas dire une année et plus), nos chers et efficaces dirigeants prennent enfin le problème à bras le corps.

Pour vous remettre dans le contexte (ah oui, y’a des gens qui ont vécu dans la grotte poilue de la femme de… bref), les étudiants malgaches boursiers n’ont plus reçu leurs versements depuis plus d’un an. La faute à qui? Au type qui est responsable des bourses qui a offert plus de bourses que de budget (va googler si tu veux avoir les détails). Evidemment, la corruption et le copinage n’y est absolument pour rien dans cette histoire ! Après tout, donner des bourses sans en avoir les sous, c’est tout à fait logique et intelligent. C’est pas comme si le résultat était prévisible (encore une fois, on ne voit pas plus loin que le bout de ses crottes de nez en Malgachie). Mais n’allons pas porter de jugement sur les imbéciles ! Ce serait attaquer plus faible que soi.

Sinon, tu peux toujours essayer d’en trouver ici.

Bref, si tu fais partie de ces pauvres étudiants sans le sou qui doivent trouver un moyen de survivre en attendant que le DJ et sa clique finissent de se branler devant les élections (tu es pas leur priorité, saches-le ! ), voici quelques pistes pour survivre :

  • Leçon n°1 : Se faire de amis

Avoir un bon réseau social (dans la réalité voyons ! Facebook ne compte pas) c’est le meilleur moyen pour survivre. De préférence, il te faut lécher les bottes des riches qui sont en plus généreux. Bien sûr, tu peux te satisfaire de tes potes de fac ! Plus tu en as, mieux c’est ! L’idée étant de se faire inviter par l’un d’entre eux à chaque repas ! Si tu en as une soixantaine, ça ne ferait qu’un repas par mois (tu sautes le petit dej’, faut pas déconner non plus) chez une personne ! Elle ne se doutera de rien !

Ceci est aussi valable si tu trouves une fille (ou un gars) assez con(ne) chez qui tu peux squatter impunément ! Le loyer en moins, ça aide !

  • Leçon n°2 : Aimer les pâtes

Quand on a pas les sous, on aime les pâtes ! Les pâtes mayos, les pâtes ketchups, les pâtes natures, les pâtes ribles ! Au bout de ton année de pâtes, tu deviendras le « master chief » de la cuisine des pâtes, tu pourras trop faire le fier en rentrant au pays ! Surtout que les pâtes y sont presque un repas de luxe ! Be proud mein Freund !

Il est aussi possible d’alterner avec la leçon n°1

  • Leçon n°3 : Apprendre à livrer

Les bledards de la France le savent, s’il y’a un métier de madagascarien par excellence, c’est bien la livraison ! Il suffit d’avoir son permis (encore mieux si c’est un permis malgache que tu as acheté pas cher) et de trouver le type à qui appartient les fourgonnettes ! En bonus, tu peux même récupérer certains colis ni vu ni connu ! Attends, si le type il a les moyens de se payer ça, c’est qu’il a plus de sous que toi (juste équilibre). De toute façon, s’il se plaint, tu pourras toujours dire que c’est livré et que c’est lui qui l’a perdu ! Bien sûr évite de faire pareil avec les recommandés !

Bon, tu peux aussi prendre un autre boulot à la con quelque part si t’aimes pas conduire ! Chez McDonalds ou au Carrefour du coin !

  • Leçon n°4 : Gigolo ou péripatéticienne

Si tu as des aptitudes au lit, il faut les mettre en valeur ! Les services d’accompagnement aux personnes seules et en manque de cul sont de plus en plus nombreux ! Tu y prends du plaisir, tu es payé pour, tu te fera offrir des cadeaux (si possible, choisis une bonne cougar ou un vieux croûton riche à souhait) : Tout bénef ce plan !

Une autre variante et de se chopper un bon local qui serait en mesure de s’occuper de toi ! Quitte à l’épouser au passage ! C’est mieux que retourner chez Dadarabe au pays !

  • Leçon n°5 : Manger au supermarché

Le bon côté de vivre dans un pays étranger, c’est que dans les supermarchés, bah tu peux manger ! Ni vu ni connu, un petit paquet de chips ouvert par-ci par-là, en veux-tu en voilà dans ton estomac ! Fais quand même gaffe à te pas faire chopper par le staff ! Si tu as du bol, tu peux même profiter des dégustations gratuites ! Reviens le plus souvent possible pour déguster au lieu de rester trois plombes au même endroit.

Une variante extrême serait tout simplement de feindre un arrêt cardiaque en « voulant passer à la caisse »… Pour un peu, tu les accuses d’avoir mis la clim’ trop basse (ou le chauffage trop haut) histoire qu’ils te laissent partir sans payer.

  • Leçon n°6 : Fouiller les poubelles

Ouais ouais, tu vas te dire que copier les mendiants de la Malgachie c’est pas digne d’un boursier (en même temps t’as la dalle bordel). Mais voilà, BONNE NOUVELLE, les vazahas, ils jettent tout et n’importe quoi ! Tu peux y trouver de la bouffe à peine périmée (juste une semaine) ou des meubles, voire des télés ! Non sérieux, si t’es dans la dèche pourquoi hésiter? FONCE !

  • Leçon n°7 : S’inscrire aux aides sociales

Si t’as la chance d’être pauvre en France, tu pourras toujours demander l’aide des associations ici et là. Commence par t’inscrire aux Resto du coeur, c’est pas de la boustifaille de luxe, mais c’est mieux que lécher les restes du plateau du McDonalds. Une course gratos toutes les semaines, ça se refuse pas ! Et tu peux même en profiter pour demander une bourse sociale (faut se lever tôt pour les justificatifs, mais en même temps, faut prouver que tu es pauvre il paraît!!!) et autres. Si tu te sens culotté, tu peux même essayer de chercher aux niveaux des églises !

Une autre variante et de prendre un carton, y écrire « J’ai faim, moi pas bourse travail. AIDEZ MOI » et s’asseoir dans la rue. Par contre évite les coins déjà occupés par les roms… Ils aiment pas la concurrence !

Leçon n°8 : Viser la prison

Traumatisé par les prisons de la Malgachie ? N’ais crainte jeune padawan ! Les prisons à l’étranger (évite en Chine quand même) sont souvent bien mieux ! Logés, nourris, blanchis, voire payés ! Que demande le peuple?? Va ! Va faire mumuse avec la loi ! Essais quand même de faire des délits qui encourent quelques mois plutôt que quelques années ! Des fois où ta famille te manquerait…

  • Leçon n°9 : Chercher un harem

Si tu as le malheur de perdre tes bourses, tu peux toujours suivre une formation d’eunuque ! Certaines écoles te permettront de décrocher rapidement un poste dans les grands harem du Moyen-Orient ! A toi les plus belles femmes du Prince ! Dommage que tu ne puisses plus en profiter.

  • Leçon n°10 : Partir un jour sans retour

Marre de ne pas avoir de bourse? Toujours pas de sous ? Sache que tu as les moyens de revenir au pays gratuitement ! Le mieux est encore d’oublier de renouveler tes papiers et ensuite de faire en sorte de te faire chopper ! Si tu manœuvres bien, on devrait te faire revenir séance tenante en Malgachie pour subir le joug des DJ et autres imbéciles qui polluent la vie d’ici !

 

Maintenant, à toi de jouer ! File moi d’autres tuyaux si t’en as !

PS : En ayant tout lu jusqu’à cette ligne, le lecteur accepte avoir appliqué de manière indépendante les leçons dispensées ci-dessus et ne pourra tenir sa majesté phamique sérénissime responsable de quoi que ce soit ! Le lecteur s’engage également à verser 10% de ses gains actuels et futurs à son excellentissime dictateur préféré.

Les cocus de la Malgachie !

On l’a tous connu… Ou pas… Auquel cas, je vous le souhaite, c’est formateur ! Bref, on a tous connu cette sensation de trahison !

Réaction typique du cocu quand sa femme/homme/copain/copine/concubin(e)/je-ne-sais-quoi-d’autre : blâmer l’amant ou la maîtresse ! Quels fils de pute (c’est connu, y’a que les fils de pute pour faire les putes à piquer nos âmes soeurs) . L’humain des cavernes sauvages que nous sommes n’aura de cesse que de battre ce(tte) malotru(e) ! Le piétiner dans la boue ! De quel droit il pique la moitié de nous mêmes ! Non mais ! En plus c’était la meilleure moitié.

Ouais ben l’homme des cavernes cocu, c’est surtout un imbécile ! A accuser la tête de turc, on a tendance à oublier que la moitié jolie est la première à avoir accepté de tromper ! Ba dam boum! Et oui ! Qui est le plus responsable : celui/celle qui séduit comme toi qui séduit, ou celui/celle qui se laisse séduire alors qu’il/elle est déjà « engagé(e) » à  un autre ?

Ahan ! Moins facile de répondre ! Merci Dr Love Malgachie le meilleur de l’univers!

 

Stop à l’accusation des autres !

Maintenant, transposons le couple a la politique !

Il est drôle de voir que le #DJ et sa clique en attente d’être mis en cloque à ras la gorge accusent le CENIT ainsi que la communauté internationale depuis le report des élections (disons plutôt qu’il a eu les couilles qui lui sont remonté jusqu’à la gorge parce que sa « demande » n’a pas été pris en compte). Bah, on va faire fi des broutilles genre le pourquoi du comment, là n’est pas le propos.

Donc je disais, il est drôle de voir que la clique du boutonneux aux platines accuse la primature de tromper le peuple au profit des étrangers. Tiens, ça me fait penser aussi à la centaine de millier de malgaches qui accusent la Françafrique de tous les maux de la Malgachie(avéré ou pas) dès que possible. Tromperie ! Les malgaches qui trompent ses moitiés !

INDIGNÉ NOUS SOMMES! Si cela aurait été possible, beaucoup aurait repris une politique similaire à Ranavalona première du nom ou à celle de la Corée du Nord ! Les étrangers sont le mal disent-ils !

Donc… On disait qu’on aimait se battre contre l’amant ?

Dîtes-donc ! Et si au lieu de chercher querelle à des pays qui en ont rien à foutre de ton bien être, si tu jetais un coup d’oeil aux saligauds qui te trompent ? Et si on cherchait querelle à ces malgaches faibles d’esprits qui se sont laissés séduire ?

Arrêtons l’hypocrisie ! Les hommes qui sont soutenus ou qui servent les puissances étrangères sont les premiers à blâmer bordel ! Plutôt que de toujours rejeter la faute vers l’ailleurs, intéressons nous au dedans ! Comment réagir ? Je suis pas ton père ! Mais y’a deux solutions :

– tu fais comme si de rien n’était et tu vas chercher querelle à l’ailleurs, en attendant de te faire cocufier à nouveau (ben oui, c’est sûr, quand on y goûte…). Tu fais comme si de rien n’était et te laisse humilier encore et encore. Il ne te restera plus qu’à pleurer et te plaindre chez tes amis qui rigolent encore de ta naïveté (trop bon trop con !)
– tu divorces, tu le quittes, tu lui plantes un couteau dans le cul (le coeur est occupé) mais bref, ne reste pas la à rien faire ! Coupe les ponts, venge toi ! Mais montre à ta moitié que tu ne te laisses pas abuser impunément !

Car là est le problème : les malgaches sont cocus depuis longtemps, à plusieurs reprises ! Et jamais, on a su montrer efficacement que ce comportement reste et restera une insulte au patriotisme ! Pourquoi ceux qui se laissent séduire s’en sortent toujours ?

7 Février 2013 à une semaine du 14… Joyeuses St Valentin quand même les cocus !

22 millions de malgaches se sacrifient pour la HAT

Préambule à cet article, je vous invite à lire l’interview de Rajoelina sur le site de RFI.

C’est bon? Okay !

A moins que vous n’étiez gardé kidnappé par Remenabila dans une grotte ou en vacances dans un trou perdu entre deux mangroves dans je ne sais quel hameau de Madagascar, vous n’êtes pas sans savoir que notre PHAT (aka TGV aka DJ aka ANR aka Andry Nirina Rajoelina) préféré a renoncé à être candidat à la présidentielle. En passant, pensez à ne pas nommer vos gosses Andry ou Nirina… ça devient péjoratif !

Bon bref, le sieur a donc fait un bel interview à RFI !

En quoi ces réponses était des plus risiblse? Réponse en 10 points :

  1. Parce qu’il dit confirmer une déclaration faite en 2010 ! C’est pas sa faute, il devait être amnésique entre 2010 et 2013 ! C’est la seule explication ! 
  2. Parce qu’il déclare qu’il y’a aura « son successeur ». Ducon ! Qu’importe l’élu (on parle hélas pas du messie !), il ne peut être le successeur d’un type qui est arrivé au pouvoir grâce à un putsch ! Révise tes bases bordel ! Surtout la définition de la démocratie !
  3. Parce que son « hésitation » n’en était pas une. Il aurait toujours proposé de ne pas être candidat. ‘culé va !
  4. Parce qu’il se compare à Mandela et de Gaulle ! OUI MEC ! Viens, on va te foutre prison ! Après tu pourras redevenir président si Antanimora ne t’a pas suffit ! Et de Gaulle ! Quelle culture ! Réduire le libérateur de la France à un type qui s’est retiré puis est revenu ! Forcément, on ne devait pas enseigner l’histoire dans ton école de DJ !
  5. Parce qu’il prône la liberté de choisir ! On a tous le choix, même de choisir ce que l’on nous impose ! GG !
  6. Parce que la HAT a bâtit et construire. Un coliséum, des trucs muches manara-penitra… Ouais ! Tu aurais mieux fait de construire un développement durable au lieu de celle éphémère de tes proches… Je dis ça, je dis rien !
  7. Parce que le Ravalomanana non candidat n’a rien joué dans sa non-candidature… La non candidature… Non candidat… Non… Rien…
  8. Parce qu’il déclare que « l’important pour un homme d’Etat, ce n’est pas d’être élu, mais de réussir son mandat ». C’est bon, tu n’as ni été élu, ni réussi ton mandat… On te classe dans quelle catégorie?
  9. Parce qu’il admet la possibilité d’un scénario à la Poutine malgré la controverse de l’époque en Russie. Preuve de sa non connaissance de la réalité…
  10. Parce que l’interviewer le vanne (j’espère) sans qu’il ne le sache quand il lui demande s’il espère revenir « comme de Gaulle ».
Cherchez lay ERREUR !

Cherchez lay ERREUR !

Ce qui me ramène à cette question : la politique, c’est jouer au plus con je suppose non? 

Bienvenue en Malgachie ! Bienvenue au pays où tout est toujours bien !

Devenir un bon gasy (aka « madagascarien ») en 5 leçons

Un hashtag circule ces derniers jours sur Twitter. #UnBonGasy (ou #IAMmadagascarien) démontre une volonté de définir ce qu’est un bon gasy. Alors, si toi aussi tu as envie de devenir un bon gasy, suit les leçons du PHAM !

1- Un bon gasy kiffe la corruption

Pour être un bon madagascarien, l’art de la corruption tu devras connaître. Le principe est simple : Quoique tu doives avoir besoin, pour que ça soit possible et/ou rapide, tout dépendra de la somme que tu vas allonger.

Ensuite, après avoir corrompu, tu as le droit d’user et d’abuser de coups de gueule contre ces enculés de corrompus du gouvernement !

2 – Un bon gasy se vend pour un tee-shirt

Pour être un bon madagascarien, mets-toi en tête que ça sert à rien qu’un politicien te fasse un programme ou des projets pour diriger ton pays. En même temps, ça sert à rien ! Donc, un peu de pragmatisme : vote pour celui qui t’a filé le plus beau et/ou le plus grand nombre de bibelots à la con type verroteries tee-shirts et autres stylos et ballons.

Ensuite, n’oublie pas de te plaindre que tu as voté pour un enculé d’incapable qui n’a rien fait pour toi et ton pays !

3 – Un bon gasy se vend pour un poste

Pour être un bon madagascarien, penses à l’éventualité de te pencher en avant, fesse en arrière pour un poste. Ben oui, la vie est dure ! Les postes sont chers ! Si on te propose un poste au gouvernement ou à la tête d’une entreprise, au diable ton intégrité, tu as tes gosses à nourrir et tes copains à épater ! Donc, si on te dit de fermer les yeux sur quelque chose, tu les fermes BORDEL !

Ensuite, tu pourras toujours dire que c’est pas ta faute ! Après tout, t’as pas envie de passer pour un con !

Voici la bonne position à tenir dans ce genre de cas

4 – Un bon gasy aime abattre un autre gasy

Pour être un bon madagascarien, il faut être le seul à pouvoir l’être. Donc, tu commenceras pas avoir des détails croustillants sur la vie d’un conmpatriote pour ensuite faire en sorte qu’il tombe. L’idée étant de le descendre au point qu’il soit en dessous de toi. Pour renforcer le tout, tu l’écraseras de tes talons pour qu’il ne puisse plus se relever ! Tu peux user de médisances ou autres.

Ensuite, tu auras encore la possibilité de rejeter la faute sur quelqu’un d’autre ! Après tout, ça en fera un de moins à abattre !

5 – Un bon gasy est partisan de l’esclavage moderne

Pour être un bon madagascarien, il faut que tu aies une bonne ou un boy qui fait tout chez toi (aussi la pute ou le gigolo au besoin). Tu penseras à prétexter un « nourri, logé, blanchi » pour donner un salaire de misère (moins de 100.000Ar si possible, sinon, 50.000Ar c’est bien). En passant, penses à prendre quelqu’un de bien gaulé(e) parce que si jamais tu as envie d’une passe entre deux nettoyages de ta chambre, ça sera plus pratique.

Ensuite, tu pourras toujours dire que tu l’as fait grandir (embauchée à 16 ans, engrossée à 18ans) et qu’il(elle) était peu reconnaissant en te volant !

A bientôt pour une nouvelle série de leçons pour devenir un bon gasy modèle ! 

Andry Rajoelina : Chasseur de dahalo by RamavoTsyBila

« L’histoire préfère les légendes aux hommes, les discours enflammés aux actes silencieux, l’histoire se souvient des batailles, mais oublie le sang versé. » Et ceci est l’histoire du plus légendaire des présidents de la République de Malgachie. Avant d’être président, officiellement c’est un homme discret qui animait des soirées bien arrosées, mais officieusement c’est un héros qui se bat contre les forces des ténèbres. Armé de son disque légendaire (comme celle que lance Xena, sauf que ce disque tourne 45 fois avant de revenir). Il décapite les dahalo à tour de bras, comme avec une hache, mais il n’est pas américain, il n’est pas barbu et ne fait pas 1m90.

Jusqu’à aujourd’hui on renie toujours l’existence de ces créatures des ténèbres assoiffées de sang de rhum et de zébus que sont les dahalo. Mais les essais scientifiques et télévisuels confirment de plus en plus la thèse de leurs existences. Voilà pourquoi Andry Rajoelina s’est mis à les traquer sans relâche et sans répit jusque dans leurs tanières : le sud. Exactement comme l’a fait un autre président, sauf que lui il n’est pas américain, il n’est pas barbu, il ne fait pas 1m90 et qu’officiellement il n’y a pas (encore) de guerre civile à Madagascar même si tout les massacres, la violence et l’instabilité qu’on voit montrent le contraire.

Mais plus encore, pour lui il s’agit d’une histoire de vengeance personnelle. Autrefois quand Andry Rajoelina était petit (oui il a été encore plus petit que ça avant). Ses enfants et son mair(i)e se sont fait agresser par un dahalo. Relatons un peu les faits. Andry Rajoelina était encore un jeune, ambitieux, et plein de naïveté en tout genre. Un soir venu de nulle part des groupes d’hommes armés s’en ait pris à ses enfants, et surtout un particulier VIVA; car elle a osé rapporter les propos de l’ancien big-boss des dahalo. Mais Andry Rajoelina ne s’est pas laissé faire, il conduit une armée de chairs à canon, de boucliers humains volontaires pour venger son enfant.

Et compliquer encore la situation déjà complexe le chef des dahalo s’en a voulu s’en prendre à son mair(i)e. Il a désigné un homme encore plus petit que Andry Rajoelina, encore moins barbu que Andry Rajoelina, encore moins américain que Andry Rajoelina qui répondait au nom de Guy Rivo le PDS au crane d’acier. Mais un seul lancer de disque (comme celle de Xena) a suffi pour couper la tête de Guy Rivo le PDS  au crâne d’acier. Maintenant il lui fallait couper la tête du chef des Dahalo, Ravalomanana l’homme qui murmure à l’oreille des vaches. Avec l’aide son armée de chairs à canon, de boucliers humains. Il y est parvenu facilement.

Aujourd’hui,  Andry Rajoelina ne chasse plus les dahalo, mais suite à ce qui se passe dans le sud et dans les mouvances, son disque (comme celle de Xena) reprendra du service. Une chose est sûre, il ne va pas se faire tuer dans un théâtre. Il faut être con et américain pour ça. Mais peut-être dans son salon devant son homme cinéma 3D …

 

@Ramavotsybila

Voir sa description sur la page Guests

Air Madagascar – 15 ans plus tard [Part 3]

Lire Air Madagascar – 15 ans plus tard [Part 1]

Lire Air Madagascar – 15 ans plus tard [Part 2]

Un retour en grâce

La nouvelle direction prise par la compagnie n’était donc pas pour plaire à la majorité.

Au sein d’Air Madagascar, l’arrêt des avantages sociaux a été perçu comme une hérésie. Fait étonnant, la majorité des employés, bien qu’ayant droit aux fameux GP n’en usait pas. Les plus nantis étaient les seuls à en profiter (ou plutôt à en avoir les moyens et l’utilité, d’où le fameux paradoxe de cette aide). Pourtant, tous était pourtant contre la réforme. Les réunions du patronat avec les syndicats se multiplièrent et les démissions pleuvèrent. Un compromis fut néanmoins trouvé avec des avantages sociaux inversement proportionnels à la classe sociale : plus on montait d’échelon, moins on avait de rabais. On se souvient encore de la phrase d’Isabelle Ravehivavy (alors Directrice des Ressources Humaines et représentante du patronat) : « les aides seront là pour ceux qui en ont besoin, pas pour renforcer la richesse de ceux qui sont déjà dans l’opulence ».

[Anecdote] Conséquence collatéral, le fait que beaucoup n’eurent plus droit aux GP, les vols d’affaire se faisaient plus rare. Les importations de produits a ainsi diminué, entraînant une augmentation de la demande en produits locaux.

Les économies réalisées sur le social, sur la vente des Airbus, et sur l’arrêt des lignes long courrier ont pu permettre de renforcer l’acquis (infrastructure) et rattraper les retards en formations tout en renouvelant le matériel et les outils. Grâce à la motivation démontrée par la nouvelle Air Madagascar, les différents fournisseurs ont consenti à un paiement à crédit malgré les dettes de la compagnie.

La restructuration salariale, quant à elle, avait pour objectif de remettre chacun à sa place suivant ses compétences et non plus suivant ses connaissances. On se souvient encore de ces ingénieurs obligés de mentir sur leur diplômes pour obtenir un poste de technicien. Ou encore ces hommes (et femmes) parachutés à la tête d’un service, d’un département voire de la société sans aucune formation managériale. Chaque poste ayant trouvé ses compétences, les rouages ont finit par tourné sans à-coups ni grincements.

Les premiers résultats positifs de la nouvelle politique d’Air Madagascar se sont fait ressentir dès la fin de l’année 2015 quand Air Madagascar a retrouvé sa certification PART 145. Les formations du personnel technique, leur dévouement (et motivation retrouvée) et les moyens mis pour améliorer la maintenance ont permis à la Direction Industrielle d’Air Madagascar de retrouver les grâces de l’OACI (on se souvient que fin 2012, la compagnie avait failli atteindre le Saint-Graal, mais la mini-crise post-présidentielle de 2013 a replongé la compagnie).

En 2016, alors qu’une nouvelle crise pétrolière frappe l’occident, le choix d’Air Madagascar de ne garder que ses ATR, faible consommatrice de carburant, a payé. En effet, dans la région, la plupart des compagnies utilisant des turbo-jet ont du augmenter de manière drastique le coût de leurs billets. Air Madagascar, ayant moins de charge en carburant et en maintenance a ainsi pu prendre le pas sur Air Austral et Air Mauritius. Les clients, attirés par le prix affluèrent en masse sur les comptoirs de la compagnie malgache.

Promotion #AirMad500

Dès lors, tout alla très vite.

Confiant dans ces deux premières années, Air China augmente son investissement de 150% et Air Madagascar se permet même un emprunt de 50 milliards d’Ariary auprès de la Banque Mondiale. L’argent servira notamment à renouveler la flotte d’ATR avec 4 nouveaux ATR 72 600. Profitant toujours de la crise, Air Madagascar fait l’achat de 2 ATR en mode Cargo pour le transport rapide de frêt entre les îles de l’Océan Indien. Ce dernier achat permet d’ancrer la compagnie dans le transport de marchandises inter-îlien aérien.

En Janvier 2017, une nouvelle ligne vers l’Afrique du Sud est ouverte. Un vol direct vers la nouvelle puissance africaine (le lion africain) était une source de profits non négligeable. C’est cette même année qu’Air Madagascar fait jouer la concurrence entre Boeing et Airbus pour finalement acheter à un prix préférentiel Deux Boeings 787 : Livraison prévue pour 2020.

En attendant les nouveaux 787, des Boeing 777 sont loués pour le (re)lancement des lignes longs courriers vers l’Asie (Pekin, Bankgok, Singapour) et l’Europe (Paris, Marseille, Berlin).

Supportées par une forte campagne de tourisme, les nouvelles lignes contribuent à emmener plus de 10 millions de touristes à Madagascar. Le partenariat avec les groupes hôteliers ont permis une symbiose parfaite entre le transport et le séjour.

Depuis lors, l’Etat a réinvesti dans la société à hauteur de 25%, laissant le contrôle d’Air Madagascar à Air China (51% des actions).

15 ans plus tard

Aujourd’hui, en 2027, soit 15 ans après la presque faillite de la société en 2012, que d’eau ont coulé sous les ponts !

Air Madagascar, après avoir sombré dans les abysses, a jailli pour s’imposer comme le leader des compagnies aériennes de l’Océan Indien. La nouvelle base industrielle constuite il y’a quelques années à côté de l’aéroport d’Ivato (en face de l’ancienne), plus grande, mieux équipés, a attiré les autres compagnies. Air Madagascar est redevenu le centre de maintenance privilégié des compagnies voisines.

Certains disent même que l’exemple d’Air Madagascar a permis à d’autres sociétés (notamment la Jirama qui s’est décidé à investir dans les énergies renouvelables, faisant du pays le premier pays entièrement « vert ») de relever la tête et de faire face aux réactionnaires et autres saboteurs.

L’homme nous a quitté il y’a maintenant deux ans, mais n’oublions pas que Hery Laynandrasana était celui qui a muté le fameux « moramora » malgache en « rien ne sert de courir, il faut partir à point ». De l’échec au succès, il nous a démontré que la réussite est avant tout une affaire d’homme de conviction !

Qui, il y’a 15 ans, aurait pu imaginer que l’avenir serait ainsi fait?

Café, scotch, ...

et diverses inclinaisons

RaMavoTsyBila

In us we trust

La jeune revue

"Mes propos engagent tout le monde. Ça fera moins de chômage."

Teny Kely

Foutoir virtuel de Miss Moutarde, interdit aux coincés du cul