Jeunesse, vous êtes la clé

Quelle surprise que notre DJ national nous fait encore en ce début du mois de Mai. Enfin… La responsabilité de la HCC et du CES n’étant pas à exclure, au contraire ! L’adage avait fort raison : « En Mai, fais ce qu’il te plaît ! ». Adage qui sonne comme un ordre, adage qui sonne comme une autorisation pour certains.

Mais cet article n’a nullement pour but de casser du sucre sur le dos de nos chers politichiens, ou mieux, du DJ que l’on affectionne tant. Non, un article plus sarcastique s’impatiente dans mes brouillons, mais là n’est pas le temps.

Car si un vent de « Printemps Malgache » semble se lever, autant jeter quelques réflexions dans la marre.

Ne pas se laisser faire est une chose. Se jeter directement dans la manifestation sous quelconque forme une autre. Notez que je ne suis pas contre les manifestations ! Au contraire, il est important pour le peuple de montrer son mécontentement ! Encore faut il savoir le montrer intelligemment… Contrairement à ce qui s’est fait dans le passé.

Voyez-vous, les malgaches sont tels que les récupérations font partie de notre culture ! N’avons nous pas le talent de remette à neuf des voitures envoyez à la casse en Occident ? Sans compter les systèmes « D » du quotidien qui rendrait jaloux ce bon vieux MC Guyver ! Oui, les malgaches sont des as de la récupération. Et l’histoire nous montre que les manifestations aboutissent à des coups d’Etats, et le messie politique n’est en fait que « le futur pire que le précédent » (fallait vous accrocher pour celle là).

Les rapaces iront récupérer la manifestation à leur compte, se sentiront comme les leaders naturels de cette opposition, et prendront place aux tribunes. Remettant en marche la roue vicieuse de l’histoire, jusqu’à dans quelques années où ils seront ceux contre qui on manifestera. Je vois déjà des Roland, et autres se pavaner devant les foules, galvanisées et détruisant à nouveau le patrimoine malgache (vandalisme de merde).

D’ailleurs, fait intéressant, si vous n’êtes pas d’accord en politique, si vous manifestez, c’est donc que vous êtes de l’opposition. Et donc, tous ceux qui sont opposés à notre illustre DJ revendiqueront le mouvement.

Ils n’ont manifestement pas compris que c’est n’est pas que de Rajoelina que le peuple malgache, majorité silencieuse (si tu pouvais te l’ouvrir, on te baiserai moins aussi), en a marre.

Le peuple malgache en a marre de Rajoelina.
Le peuple malgache en a marre de ces présidents qui abusent, usent, et baissent la nation.
Le peuple malgache en a marre de la corruption ambiante qui gangrène la politique, jusqu’à corrompre les représentants des organismes internationaux (faut pas croire que ça soit toujours de l’extérieur vers l’intérieur).
Le peuple malgache en a marre de ces politiciens, qui tels des gamins, des enfants, s’amusent à jouer avec leurs responsabilités.
Le peuple malgache en a marre de cette justice, qui n’a de juste que la valeur du compte qu’elle reçoit.
Le peuple malgache en a marre de ces militaires, qui savent mieux protéger leurs panses que la vie et l’intérêt du peuple.
Le peuple malgache a marre des médias, puissants laveurs de cerveau, fidèles toutous de leurs augustes maîtres.
Le peuple malgache en a marre de se faire truander par ses propres congénères (ne les croyez pas assez cons pour se faire manipuler par les nations étrangères H24/7 non plus, ça serait trop facile).
Le peuple malgache en a marre de reluquer le trou devenu béant qui sévit entre ses deux fesses.
Le peuple malgache en a marre, tout simplement.

Ce n’est pas contre Andry, Didier, Marc, et j’en passe, qu’il faut se lever. Il faut se lever contre la mentalité, contre la nature même de notre sang. Car si toute cette frange de nous même est aussi avides, que cela nous dit-il sur notre propre nature ?

On dit que l’homme est un animal. On dit que l’homme est un loup pour l’homme… Je dis ça je dis rien.

Notre impatience est notre fléau. L’impatience de vouloir être riche rapidement qui motive autant les hommes d’affaires et les politiciens que Mme Bozy qui se fait entuber par les promesses de richesses immédiates en échange de votes. L’impatience de vouloir dire notre mécontentement dans la minute, de sortir dans la rue sans rien planifier, sans réfléchir. L’impatience d’en finir au plus vite.

Impatience justifié par le ras de bol ! Mais impatience mal contrôlé ne ramène qu’à commettre les erreurs du passé.

Si « Printemps Malgache » il y’a, assurons le fait que personne ne puisse la récupérer. Que les leaders soient des personnes de charisme, sans passé politique !

Aujourd’hui, ce n’est pas contre Andry, de Didier, ou Marc qu’il faut montrer notre mécontentement. C’est contre toute cette frange. La majorité silencieuse est 100.000 fois plus nombreuses que cette « élite ». Or, toute cette élite est gangrené. La gangrène se répond. Le bon médecin du moyen âge le sait bien, pour éviter la propagation de la gangrène jusqu’au décès, on coupe tout le bras ! Ou la jambe ! Au pire on le remplacera.

Jeunes, vous êtes l’avenir ! Je Si vos aînés sont déjà atteints par la gangrène, vous ne l’êtes sans doute pas encore. Sinon vous avez le droit de vous noyer dans un lac. Répondez leur qu’il est possible d’arrêter la maladie, et ça commencera par vous.

Jeunes, vous êtes le futur ! Vous avez vu le jeu que ces gamins font de leur présent. Répondez leur en étant responsable et droit.

Jeunes, vous avez la parole ! Ils ont les médias à leur pieds. Montrez leur que les réseaux sociaux sont plus puissants que leurs journaux. Ils lavent le cerveau, cultivez le avec le vos idées, vos opinions, votre vision de l’avenir.

Jeunes, vous êtes influents ! Ils font prendre des vessies pour des lanternes aux plus mal éduqués, aux moins informés. Montrez leur que vous savez parler à vos proches. A vos amis. A votre famille. A vos voisins. A l’homme de la rue.

Jeunes, l’avenir est à vous, ne les laisser pas la voler !

Dans quelques mois, une élection aura lieu (quoique je pense plutôt à un report, et à un suivi d’une solution proposée par la FFKM type transition bis).

La plupart n’iront pas voter. Erreur. Aussi peu seront le nombre de vote, celui qui sera élu sera la dirigeant de tous. Serez vous content de votre manifestation de mécontente avec un président voté par 10% des malgaches ? Le boycott des votes est la pire des solutions.

La plupart iront voter pour les grands noms à défaut de savoir à qui voter. Ils ne savent pas et se laissent influencer. Épluchez les candidats, leurs sites et leurs bio, et vous verrez que certains inconnus méritent plus d’attention. Nous avons vu ce que les ténors ont fait. On a rien à perdre à élire une personne toute neuve. Au contraire. Un nouveau joueur dans l’arène ne fera que du bien au peuple.

Sortez, parlez, influencez ! Soyez les hommes de l’ombre qui font avancer le monde vers un avenir meilleur !

Comme je le disais, vous êtes l’avenir. Vous êtes influents. Vous êtes informés. Partagez tout cela à vos parents, à vos voisins, à vos amis, et même à vos connaissances TxtOeuf !

Ne sois estimez pas la force des réseaux sociaux ! Nos Fuckers de l’Etat ne savent pas encore s’en servir !

Oh, pour ceux qui sont à recherche de solution dans cet article, il est simple : l’unité et le rassemblement par les réseaux sociaux et par l’influence réelle. Printemps Malgache ou vote, l’essentiel est de savoir tirer parti des erreurs ET SURTOUT de ne pas permettre à un seul de ces « candidats » de tirer profit de l’un ou de l’autre.

Pour finir, rappelez vous que contrairement à ce qu’ils pensent, on peut être contre un régime entier, sans être être pour ses opposants réguliers !

Courage à tous !

Publicités
Article suivant
Poster un commentaire

1 commentaire

  1. Complètement d’accord avec toi ! (Tout de façon tu sais que je suis d’accord avec toi là-dessus du moins) Maintenant ,ça c’est la première étape qui est la bonne pour donner un nouveau souffle au pays. La deuxième est celle de l’action avec le soutien de tel ou tel candidat ou être dans une action politique claire et nette … Nous sommes jeunesse ,nous avons d’autres chats à fouetter (genre mixer pour être DJ plus tard …) pour en arriver à ce point d’aider le pays ! L’action doit arriver et pas n’importe comment comme tu le dis ! A nous la jeunesse d’actionner le levier qui amènera un changement !

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Café, scotch, ...

et diverses inclinaisons

RaMavoTsyBila

In us we trust

La jeune revue

"Mes propos engagent tout le monde. Ça fera moins de chômage."

Teny Kely

Foutoir virtuel de Miss Moutarde, interdit aux coincés du cul

%d blogueurs aiment cette page :