Devenir un bon gasy sur Twitter

Twitter, l’autre réseau social ! Celui où tu as pas envie de voir débouler ta famille qui pollue ta vie sur Facebook !

Les tutoriels pour démarrer sur Twitter vont bon train ces derniers temps. Déjà, dans la communauté gasy, on recense l’article de m0utarde (ici), et ceux de Tojo Ramino (ici et ici) – si vous en voyez d’autres, faudra me le dire ! –

Bon ça y est ? Vous avez bien lu tout ça ? C’est bien ! Mais maintenant, pour devenir un bon gasy sur Twitter et faire partie de la communauté des madagascariens, il faudra connaître et comprendre certains termes. Ces termes ne sont compréhensibles et ne parlent qu’à la communauté ! On commence à avoir des trucs pour madagascarien, autant les assumer !

On est parti ? On est parti !

L’ironie et l’humour :

Bon, je le répète, sur Twitter, si t’as pas d’humour, si t’as pas d’ironie, si ton sens du « cool » avoisine les zéros… Tu survivras pas dans la communauté. Je parle de la vrai, pas des pseudos facebookiens qui débarquent et qui pensent qu’ils sont les meilleurs twittos (non, avoir 6524 followers obtenus en quémendant les follows back et en étant fan des 1D (être incapable de voir au minimum en 2D… -_-‘) et de J. Bieber(on) n’est pas un critère de réussite sur Twitter).
Toi le gasy qui s’énerve et démarre au quart de tour dès qu’on a le malheur de se « moquer » de ton pays/peuple, passe ton chemin ! L’auto-dérision est ce qui fait un bon madagascarien (rien que d’accepter de s’appeler comme ça en est une preuve !).
Donc mon ami sans humour : PASSE TON PUTAIN DE CHEMIN !!!

Les termes : 

Faut le savoir, depuis le temps, la communauté a mis en place certains termes. La liste n’est pas exhaustive, et elle sera mise à jour au fil du temps. Il est donc conseillé de revenir souvent par ici !

  • DJ : ou encore le GROS (PHAT), est l’homme qui dirige aujourd’hui le pays. Jeune homme qui fut rendu célèbre par le signe V (pour Vendetta) et l’orange (couleur des tenues des prisonniers aux USA).
  • Laitier : Surnom donné à l’ancien président qui a gouverné de 2002 à 2008 et qui devint riche grâce à son empire économique dans l’agro-alimentaire.
  • Madagascarien : Commençons par là ! Un madagascarien est un gasy de Twitter ! Le vrai de vrai, habitant de la Malgachie. A ne surtout pas confondre avec « malgache ». Car si un madagascarien est un malgache, la réciproque n’est pas forcément vrai !
  • Malgachie : C’est l’équivalent de Madagascar mais dans une réalité parallèle. C’est la réalité où les pires conneries du monde sont réalités et où les bêtises sont légions !
  • PHAM : ou Président de la Haute Autorité de Malgachie. L’équivalent du GROS pour la Malgachie ! Votre serviteur, seigneur et maître que je suis 😉
  • (LA) Pont : A savoir qu’un bon madagascarien ne dit pas « le pont », mais « LA pont » ! En honneur au laitier !
  • Tananews : Le compte qui tweete des liens vers un autre tweet.

Les hashtags

Un bon twitto aura compris qu’on se fait mieux comprendre (et c’est plus drôle ainsi) avec un bon hashtag ! Nous avons du pot car depuis le temps, les hashtags spécial madagascarien ont commencé à pointer !

  • #Dahalo : Ah ben oui, c’est la bande à @remenabila ça !
  • #IAMmadagascarien  : l’ancêtre du #UnBonGasy
  • #IHDMada : pour « I Have a Dream Madagascar ». Il s’agit de raconter vos plus folles envies, ou souhaits pour votre pays ! Genre si tu veux que la tenue nationale soit un slip sur un collant ! 
  • #JMSMada : pour « Je Me Souviens Madagascar ». On y raconte nos souvenirs, les choses qu’on a plus à cause de la crise, ou juste parce que le temps a passé !
  • le trio #Madagascar, #Madagasikara et #Malgachie : Les trois visent la même chose sans l’être. #Madagascar sera utilisé pour ce qui a trait au pays dans le bon sens du terme (ou par ceux qui n’ont pas encore été accueilli en Malgachie… ou les irréductibles). #Malgachie, à l’inverse, appellera le pays, mais dans le mauvais sens du terme (les trucs à la cons là, genre… tout ce qui parle de politique). #Madagasikara c’est le joker, celui qui n’est pas pollué par le D.A. de Dreamworks, mais qui a la même utilisation que #Madagascar.
  • #Miaramila : Ou ceux qui essayent… de lutter contre le crime sans trop en faire ! 
  • #NomMalgache : Ah ben oui, les noms malgaches sont mondialement reconnus pour leur longueur ! Et les vannes des madagascariens sont de plus en plus drôles à ce sujet !
  • #PHAMfacts : A la mode des Chuck Norris facts, le PHAM a droit à ses supers pouvoirs !
  • #UnBonGasy : Pour raconter ce qu’est un bon gasy (ou madagascarien, c’est selon).

 

Bien sûr, rien d’exhaustif dans tout ça ! Donc, on va mettre petit à petit à jour tout ça. Et je compte sur vous pour animer la communauté des madagascariens !

Et la dernière recommandation : SUIVEZ @Malgachie si vous ne voulez pas payer quelques milliards d’impôts !

Publicités

Tanà, O moi! O nous! by Coffee

Et l’on crie, et l’on braille. Je ne suis pas au marché, je suis dans mon salon, confortablement installée en matant Homeland, que je regarde distraitement, pendant que ma tablette charge.

Mais QUI CRIE me demandez-vous? (je vais répondre de toutes façons, pas la peine de me pousser). Mais qui? Mais qui?
Et bien quand je lis les réseaux sociaux, les sites, d’infos ou pas (mention spéciale à Tananews. Que je lisais. Qui m’a valu 0.5 en plus à mon oeil droit, Que je ne remercie pas, sauf pour lui signifier la facture des soins de mon ophtalmo, n’est-ce-pas...). Et bien je disais, le monde digital (wouaaaaah) malgache (wouaaaaah) crie, critique, vilipende, accuse (un savant mélange de « C’est ma vie » et « On ne demande qu’à en rire »). Mais quoi? mais qui? me demandez vous encore! Le gouvernement, les sociétés, les journaux, les hommes, les femmes (à un ou plusieurs seins), les autres sexes, TOUT!!!!
Mais à lire tout ce beau monde, on est complètement tous et toutes dans une misère morale abyssale!!! Nous nous lacérons tous les matins et nous enduisons de vinaigre pour partager la douleur de la Malgachie! Nous ne dormons plus, nous ne mangeons plus, nous faisons la grève de l’amour, d’ailleurs, notre amour s’est caaassséééééé!!!!! Et bien HAHAHA FOUTAGE DE GUEULE!!!
Cette Malgachie digitale qui crie et braille est elle aussi dans son bureau, son salon, sa voiture, avec au moins un téléphone connecté, parle presque parfaitement le français et lit au moins une fois par jour son statut facebook. Son quotidien est bien loin des champs de bataille du sud, et même du karaoké géant du magro, et cette Malgachie, sauf erreur ou omission de ma part, ne fait pas partie des Rakoto qui crèvent sur les marches d’un escalier puant en cuvant du mauvais Sambo.
alors quoi? se taire? NON, mais. une fois de temps en temps, apprécions ce que nous avons. Je liste? Je liste.
– je mange bio, non par choix, mais parce qu’il n’y a que ça au marché. pas cher, et odieusement frais et bon
– je profite du paradis des droits d’auteur inexistants. J’écoute le dernier album de Charlie Winston, et quand The Artist sortait en salle à Châtelet, je l’avais déjà vu
– je vais à la mer avec ma princesse au moins une fois par an. c’est divin, c’est langouste, c’est soleil et mojito glacé.
– j’ai canal+, les chaines malgaches m’envoient les derniers films sans que je l’achète chez médiamachin,
– je m’habille princesse tam tam, je m’eyeliner Yves rocher, je sens petite robe noire, j’apéro avec un pink martini tout juste divin.
– et FB m’offre des sacs mango, des shoes Zara, des robettes d’été Desigual
Et en Malgachie digitale, je ne suis pas la seule (oui je vous vois mesdemoiselles, vous aussi les bichettes )
Alors oui, dans mon calvaire quotidien, une demi heure par jour au moins, comme vous, comme toi, je crie fort fort fort, de culpabilité? d’ennui? par habitude?Je ne sais pas…
Mais qu’est-ce qu’on est bien chez soi… »
Voir sa description sur  la page Guests
Café, scotch, ...

et diverses inclinaisons

RaMavoTsyBila

In us we trust

La jeune revue

"Mes propos engagent tout le monde. Ça fera moins de chômage."

Teny Kely

Foutoir virtuel de Miss Moutarde, interdit aux coincés du cul