« L’autre que je vois » : Mada’ vu par un jeune by Siméon Rajaonson

Jeune ,je suis jeune et franco-madagascarien même (oh mon Dieu j’arrive à concilier les 2 !) et la plupart des gens que je croise ne me croient pas à même de parler de l’état de cet État.
Pourtant, chaque fois que je reviens dans ce oh combien magnifique pays, je me rends compte de l’état dans lequel on le laisse pourrir
Une lueur d’espoir (une simple lueur lointaine) était arrivée d’un jeune entrepreneur ,semblant avoir les capacités de relever quelque peu le niveau très bas de ce pays ; mais, hélas, il confondit vers la fin le portefeuille économique du pays avec son portefeuille d’entreprise personnelle. C’était donc un arbre (de préférence de bois de rose) qui cachait donc la forêt (qui se trouvait dans ses poches) ! Hélas, j’ai regretté le semblant de procès médiatique et publique qui lui a été fait à ce pauvre Ravalo’, qui à mon goût a fait beaucoup pour le pays. J’entendais de lui beaucoup de bonnes choses, jusqu’à cette fin précipitée début 2009 …
J’entendis alors une toute autre musique, déjà un peu fausse comme si le DJ avait eu du mal à remettre en place le CD après qu’il ait sauté. Cela m’a désolé plus que tout de voir qu’un DJ raté puisse accéder à la plus haute fonction qu’il soit : Président de la HAT, avec le seul soutien d’une force obscure tricolore qui constitue ma deuxième moitié de culture (à savoir la France ,si l’on ne suit pas). Triste, de voir que c’est par un discours simpliste et populiste qu’un DJ peut arriver à conquérir une partie de population…
Comme quoi la musique a bien changé et là j’entendais autre chose de ce pays, de cette terre madagascarienne, qui était devenue autre ,qui avait changé depuis, qui avait perdu tout ce qu’elle avait acquis sous la période pré-DJ ! Et puis je suis revenu au pays, terre natale de mes ancêtres. Et c’est là que je touchais du doigt la réalité. Pas celle que la PHAT essaie de rendre à l’ONU, la vraie cette fois. Une corruption que je n’avais jamais vu aussi forte ,une armée prête à réclamer des sous à la moindre vue d’un Vazahades semblants de projets dans le journal, bref un bon retour à l’ère primaire madagascarienne quoi.
Que dire ? Que faire ? Chaque jour, moi, patriote, je défends tant bien que mal la beauté malagasy ,mais je crains fort que le tourisme ne redémarre pas tout de suite (si ce n’est, le tourisme sexuel qui se porte bien). L’insécurité est bien là et ce n’est pas le DJ avec ses misérables platines rayées qui fera fuir les voleurs de zébu ou rétablira un semblant de sécurité, ce n’est pas lui non plus qui arrêtera la déforestation dans le territoire et ce n’est pas lui non plus qui sera capable de remettre l’économie sur le droit chemin (si ce n’est le chemin vers le fossé). Hélas, les études me prennent et je ne pourrai agir pour ce si beau pays mais « je reviendrai » ,disait l’autre.
Voir la description de Siméon sur la page Guests
Publicités
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Café, scotch, ...

et diverses inclinaisons

RaMavoTsyBila

In us we trust

La jeune revue

"Mes propos engagent tout le monde. Ça fera moins de chômage."

Teny Kely

Foutoir virtuel de Miss Moutarde, interdit aux coincés du cul

%d blogueurs aiment cette page :